La mort du soldat Bourdages

Émission LES REFRAINS D’ABORD du 9 janvier 2003 avec Robert Blondin.

Date de diffusion : 17 mai 1945

En septembre 1945, la Seconde Guerre mondiale se termine après le largage des bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki. Au cours des six ans pendant lesquels dure ce conflit mondial, plus d’un million de Canadiens et de Canadiennes se seront enrôlés sous les drapeaux.

Au total quelque 45 000 soldats canadiens y laissent leur vie.

La Mort du Soldat Bourdages, reportage par PAUL DUPUIS en 1945.

La présumée mort du soldat Bourgages: Déplaçant seul des caisses d’explosifs qu’il veut protéger, le canonnier Alfred Bourdages a le corps déchiqueté par une charge ennemie.Les siens, le croyant mort, en font vite un héros, inspiré par ce fait courageux, Paul Dupuis réalise, de Londres, en septembre 1945, un reportage radiophonique des plus pathétiques: « Ses yeux couleur de Méditerranée se figèrent dans la mort.(…)» Le tout Bonaventure assiste alors à ses funérailles. MAIS BOURDAGES N’EST PAS MORT! Il a survécu comme par miracle à ses blessures. Revenu au pays en 1946, il sera décoré pour son exploit, ses vraies funérailles auront lieu en 1996!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s